Infractions routières graves: les ministres serrent la vis

La Chambre a approuvé à l’unanimité la loi des ministres de la Mobilité et de la Justice François Bellot et Koen Geens.  Au programme: aggravation des peines pour les infractions graves et la récidive.  Elle prévoit également l’installation d’un éthylotest anti-démarrage  – pour une période déterminée ou à titre définitif – comme alternative au retrait de permis de conduire.  Sont visés par cette mesure les conducteurs contrôlés à 1,8g/l ou 1,2g/l selon qu’il s’agisse d’une première infraction ou d’une récidive (2 contrôles positifs dans les 3 ans de la première infraction).

Enfin les peines prévues en cas de conduite sous déchéance du droit de conduire ou sans permis valable sont également alourdies.  Le défaut de permis est passible d’une peine d’emprisonnement et non plus simplement d’une amende.

http://bit.ly/2EehrWm

Source : Bientôt des peines plus lourdes pour les infractions routières graves – Belgique – LeVif.be


Also published on Medium.

Laisser un commentaire